Lana Del Rey aka Lizzy Grant, le vrai Premier Album

Propulsée par le buzz de début 2011 avec son clip vintage  « Video Games », la carrière mondiale de Lana Del  Rey est en passe d’exploser, son album tant attendu qui sort le 31 Janvier commence déjà à faire l’objet  de review sur de nombreux blogs musicaux et dans la presse écrite, les singles « Video Games » ou « Born to Die » sont maintenant sur les grilles des grandes radios de l’auditeur lambda, les magazines en font la une et pour clôturer cette phrase qui n’en finit plus, un reportage lui a même été consacré en fin du JT de la chaîne préférée des francais, à savoir France 3…

Pas de doute que les plumes les plus aiguisées n’auront aucun mal à décortiqué en long et en large cet album de la révélation, album qu’il est d’ailleurs déjà possible de se procurer sur notre fantastique toile pour les plus pressés (megaupload est down m’a-ton dit, les majors prennent le pouvoir ! non ce n’est pas pour tout de suite…).

Pourtant Lana Del Rey n’en est pas à ses premiers pas dans la musique, elle avait déjà tenté de percer dans le passé sur MySpace avec un EP appelé Kill Kill. Elle a ensuite disparue pour réapparaitre en 2010 sous le pseudonyme de Lana Del Ray (oui, avec un « a ») et enregistrer son premier album intitulé Lana Del Ray A.K.A. Lizzy Grant.

Je  propose donc de prendre le courant à contre sens est de vous parler de son premier long format de 15 titres, cet opus n’est jamais sorti en version physique et à l’époque il n’est resté que 2 petits mois sur les plateformes de téléchargement tel Itunes. Celui-ci pourrait être réédité d’ici la fin de l’été selon les confidences de la chanteuse.

Vous êtes donc ou bien en retard de 2 ans ou bien en avance de 6 mois en écoutant ces tracks, question de point de vue !

Pour se procurer l’album un lien est dans les commentaires en dessous des vidéos.

Déjà à cette époque la voix de Lizzy Grant était aussi remarquable et son air si désabusé. On retrouve une atmosphère pop de la génération précédente inspirée par-ci et par là de folk et de jazz avec des morceaux de niveaux musicaux inégaux mais plus authentiques, certains d’entre eux comme « Put Me in a Movie » ou le fabuleux titre de clôture « Yayo » avaient déjà le potentiel pour mettre en valeur sa voix si reconnaissable de maintenant.

Effet de mode oblige, durant l’automne 2011 de nombreuses archives vidéos ont été sortie des placards et mises en ligne pour montrer la Lizzy Grant des débuts. Voici une de ces premières prestations :

Nous voici de retour  jusqu’à aujourd’hui. La belle auparavant si innocente et naturelle vêtue de son T-shirt d’ado et de son jean laisse place à la diva dont le monde entier aura pour seule image cette fille venue d’un autre monde,  inaccessible, cette nouvelle icône, image des critères physiques du showbiz actuel. Armée de ce nouveau look et de ces nouvelles lèvres pas de doute que le personnage Lana Del Rey a été programmé pour le succès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s